Aller au contenu
warning sign

De front

Les collisions frontales sont généralement les plus graves de tous les types d'accidents de véhicules. La masse et la vitesse combinées des véhicules entraînent souvent des conséquences graves ou mortelles pour les occupants des véhicules.

Même dans les voitures les plus modernes, les chances de survivre à une collision frontale à des vitesses supérieures à 70 km/h sont considérablement réduites. Pour les véhicules plus anciens ou lors de collisions impliquant des véhicules de différentes tailles, il est moins probable de survivre à un tel accident à des vitesses beaucoup plus faibles.

Ce type d'accident se produit lorsqu'un véhicule quitte sa trajectoire et entre dans la trajectoire du véhicule venant en sens inverse.

Souvent, ce type d'accident résulte d'une surcorrection du volant, par exemple un conducteur vire sur le bord de la route, tourne instinctivement le volant pour revenir sur la route et traverse la chaussée. Par conséquent, les moyens de traiter ce type d'accident incluent des traitements au centre de la route, mais également sur le côté. Le risque de survirage sera accru s'il y a une dénivellation entre la route et le bord de la route ou l'accotement (une « dénivellation »), ce qui rend plus difficile le retour sur la chaussée. Les chutes excessives doivent être évitées.

Les facteurs typiques qui peuvent augmenter le risque d'accident frontal comprennent :

Images connexes

LinkedIn
fr_FRFrench